Définition du "savoir"

Le savoir est défini par les docteurs en sciences fondamentales de la jurisprudence – usûliyyûn (أصوليين ) – comme étant la connaissance catégorique (d’une chose) d’une connaissance conforme (à la réalité).

En effet :

puce_noire.gif ne pas connaître est de l’ignorance

puce_noire.gif ne pas être catégorique sur la connaissance (d’une chose), c’est du doute – shakk (شك) –

puce_noire.gif et d’être sûr de connaître (une chose) sans que cette connaissance ne soit conforme (à la réalité) est de la double ignorance – jahlun muakkab (جاهلون موكب) –
Si on demande à quelqu’un en quelle année a eu lieu la bataille de Badr* et qu’il répond:

« Peut-être la deuxième ou la troisième année de l’hégire », il s’agit-là d’un doute – shakk (شك) -.

S’il répond : « La cinquième année de l’hégire« , il s’agit-là d’une double ignorance – jahlun murakkab (جاهلون موكب) -.

La bataille de Badr à eu lieu la deuxième année de l’hégire.
[« Commentaire du verset al-Kursî (le Trône) et des sourates… », de Cheikh Ibn Al ‘Uthaymîn, Edition Almadina, pp. 75-76. ]
copié de rappel01.fr